moto
Publié le 25 Février 2016 à 08h00 - 2120 vues

Contrôle technique moto : les motards se mobilisent

Quelle est la législation concernant le contrôle technique des motos? Les deux roues doivent-ils passer le contrôle technique ? Si vous souhaitez présenter votre moto pour une visite technique, il vous suffit de l’amener en révision chez un garagiste spécialisé de votre ville par exemple un controle technique courbevoie si vous êtes dans cette ville. mais le contrôle technique des véhicules à 2 roues a fait tant de polémie ces derniers temps suite à la mainifestation des motards.

Pourquoi les motards se sont manifestés ?

Le contrôle technique à la revente des motos d'occasion a refait surface lors du comité interministériel de la sécurité routière du 2 octobre. C'est en effet l'une des vingt-deux mesures annoncées par le Premier ministre. Mais pour les motards, la justification du contrôle technique moto ne repose sur aucun élément factuel, attendu que l'état du véhicule n'est responsable que de 0,30% de l'accidentalité des usagers à moto et ils ont annoncé que : nous allons nous manifester auprès des partis politiques en investissant pacifiquement les permanences. C'est le début d'une série d'actions. Il faut que le gouvernement change d'avis avant le mois d'août. Après, il sera trop tard
ils pensent qu’ils seront des « pompes à fric », car le contrôle technique est une belle tromperie. Faire un contrôle visuel des freins et des pneus, c'est quelque chose qui existe déjà dans les épreuves du permis de conduire.

Les mesures prises par l’Etat

Les députés réfléchissent depuis plusieurs années à la mise en place d’un contrôle technique obligatoire pour les motos. Ce contrôle technique serait obligatoire pour tous les deux roues: 125, grosses cylindrées, scooters, cyclomoteurs. Ce contrôle technique pourrait comprendre 40 points de contrôle, dont 30 seraient soumis à la contre visite, et s’apparenterait ainsi fortement au contrôle technique des voitures.

Les cyclomoteurs, motocyclettes et leurs dérivés doivent faire l’objet d’un contrôle technique périodique selon la législation en vigueur. Un décret en Conseil d’État fixe les modalités de fonctionnement du système de contrôle.

Ce projet de loi sur le contrôle technique des motos n’a pas été adopté, mais nul doute qu’il pourrait refaire surface prochainement avec le durcissement de la réglementation en matière de sécurité routière.